• JOURNAL DE L’ANTENNE ROUGE

  • JOURNAL DE L’ANTENNE ROUGE

    Jacques DAPOZ

    Œuvre singulière que ce « Journal de l’Antenne rouge », intitulé roman. Entre chronique et mémoire, récit et poème, essai et fiction, Jacques Dapoz se raconte, et entraîne à sa suite le lecteur dans son labyrinthe : le parcours d’un homme dans l’Histoire d’un demi-siècle (un peu plus, un peu moins), ses bouleversements, ses horreurs, ses émerveillements. Un homme amoureux des sons, fou de radio, et qui écrit pour résister. « On va se battre ? Contre l’abrutissement organisé nous ne cesserons de résister. »

    Roman, 2007 - 12,5/20 - 288 p. - 13,20 € - 2-87267-113-7

  • NO WOMAN’S LAND

  • NO WOMAN’S LAND

    Ricardo MONTSERRAT (sous la direction de) et Annexe 26 bis, atelier belge de création d’une littérature et d’un cinéma de l’exil

    C’est l’histoire d’Amanta, jeune Tchétchène prise au piège de la guerre et qui fuit son pays pour y échapper. Elle traversera toute l’Europe pour enfin échouer en Belgique où elle demandera l’asile.
    Construit comme un roman épique, « No woman’s land » accumule les aventures, les histoires d’amour, les horreurs et la beauté de l’être humain. Les auteurs de ce roman polyphonique, originaires de vingt-six pays, revendiquent à travers leur œuvre commune, pour les demandeurs d’asile, de pouvoir panser leurs plaies et reconstruire leur vie dans la paix et la liberté, la dignité et le respect des droits de l’Homme. Un droit élémentaire.

    Roman, 2007- 12,5/20 - 320 p. - 13,50 € - 2-87267-112-9

  • UNE ENFANCE D’EN BAS

  • UNE ENFANCE D’EN BAS

    Jean-Pierre GRIEZ

    Dimitri a longtemps été éducateur dans une association de quartier, « jouant les garde-fous pour les gamins des rues. Ça s’appelait l’Etincelle : des horaires élastiques, des locaux déglingués, des gosses déboussolés ». C’est là qu’il a connu Nora, une gamine attachante et insupportable, plus lucide que beaucoup d’adultes, et carburant à la révolte et à la colère.
    Quand son récit commence, Dimitri découvre sur son téléphone portable le message qu’elle lui envoie après deux ans de silence. Lancé à sa recherche, il va se souvenir de Nora, rassembler les lambeaux de son histoire et découvrir peu à peu son parcours et sa dérive.

    Roman, 2007 - 12,5/20 - 240 p. 10,80 € - 2-87267-106-4

  • CAFE AMER, 643 jours pour l’emploi

  • CAFÉ AMER, 643 jours pour l’emploi

    Patrice PEDREGNO

    Préface de Jean ZIEGLER

    Travailleur à l’usine Nestlé de Saint-Menet, près de Marseille, Patrice Pedregno raconte au jour le jour la lutte menée avec ses camarades pendant près de deux ans contre la délocalisation de leur entreprise. Lutte exemplaire, parce qu’elle invente de nouvelles stratégies, qui prouveront leur efficacité, parce qu’elle est le fruit d’une solidarité forte, parce qu’elle prouve que l’obstination et la volonté des travailleurs, convaincus de leurs droits, peuvent tenir en échec l’une des plus puissantes sociétés transnationales.

    Récit, 2006 - 12,5/20 - 256 p. 10,80 € - 2-87267-105-6

  • LE CAFE DU NORD

  • LE CAFE DU NORD

    Raymond MASAI

    10 mai 1944, 10 heures 30. Les premières bombes sifflent, les balles des mitrailleuses les imitent. C’est une belle matinée printanière ; les giroflées enivrent de lascives senteurs. Elle devrait courir, se réfugier dans sa cave. Elle reste sur place. Là, à respirer encore un peu la vie… Lucie subit la dure expérience de la guerre : la peur, la souffrance, la séparation, la solitude. Que lui reste-t-il quand la maison est vide ? Aura-t-elle encore la force de tourner la page, de découvrir le verso des saisons, de croiser d’autres regards, de rejoindre le Café du Nord ?

    Pour son deuxième roman, Raymond Masai explore, avec les yeux du cœur, les turbulences sociales et politiques des années 1940 à 1960. Il offre surtout le magnifique portrait de Lucie, héroïne au quotidien, belle et engagée. Femme tout simplement.

    Roman, 2004 - 12,5/20 - 144 p. 9,20 € - 2-87267-084-X

  • REINE ET LES ETOILES

  • REINE ET LES ETOILES

    Luce MINET

    Bruxelles, 1943-1945, l’histoire de Reine et de sa bande de copains. Ils ont à peine plus de vingt ans. Ils sont joyeux, beaux, enthousiastes et turbulents. Comme tous les jeunes. Sinon que...
    Reine, fille d’un mineur liégeois, circule beaucoup à vélo. « Courrière au long cours », comme elle aime s’appeler. Et ses copains sont juifs, communistes et, comme elle, résistants chez les « P.A. », les partisans armés.
    A travers leurs combats, faits de solidarité et d’antagonismes violents, leurs amours, leur obstination ou leur désespoir, ces personnages, debout envers et contre tout, donnent chair et vie à ce pan mal connu de notre histoire.

    Roman, 2003 - 12,5/20 - 312 p. - 11,50 € - 2-287267-073-4

  • DES FILLES INVINCIBLES

  • DES FILLES INVINCIBLES
    Contes berbelges

    Pascal SAMAIN

    « Un roman qui sort du roman, par sa liberté de ton autant que par son humour, sa fantaisie et son inventivité, y compris typographique. (…) un livre que son auteur veut aussi comme une dédicace, puisque ‘‘grâce à l’immigration, la Belgique et la France sont de nos jours les deux plus grands pays berbères d’Europe’’. » ’(Fr. Matheys, La Libre Belgique)

    Où l’on vous raconte la rencontre du Djinn et de Fatima et leur recherche de la mer des Lubies.

    Roman, 2003 - 12,5/20 - 232 p. - 10,50 € - 2-87267-072-6

  • CARRE BLANC SUR FOND NOIR

  • CARRE BLANC SUR FOND NOIR

    Charles MANIAN

    Dans Le Fil noir (Cerisier, 1998), Charles Manian nous faisait suivre Ménélik dans son parcours insensé de candidat réfugié en Belgique, jusqu’à son retour en Afrique.
    Carré blanc sur Fond noir nous permet d’accompagner le narrateur dans sa rencontre avec l’Afrique de Ménélik, une Afrique très éloignée de notre conception européenne et des clichés qui la nourrissent bien souvent, une Afrique misérable et chatoyante, mais où resurgissent à chaque pas les plaies honteuses de la colonisation.

    Roman, 2002 12,5/20 - 160 p. - 9,50 € - 2-87267-062-9

  • L’INDICATEUR DES CHEMINS DE FER

  • L’INDICATEUR DES CHEMINS DE FER

    Pascal SAMAIN

    Chroniques ferroviaires du provincial travaillant à Bruxelles. Le regard décalé de l’observateur qui rend compte de ce qui se passe là où il ne se passe jamais rien : le train. Ou comment le quotidien le plus banal devient fascinant, surprenant, hilarant, inquiétant. Ou tout simplement absurde quand l’œil de l’Indicateur est à multiples facettes, comme celui de la mouche.

    Par l’auteur de Les Trous de la Rue Lartoil (Ed. Julliard). Grand Prix de l’Humour noir Xavier Forneret 1990.

    Roman, 2001 12,5/20 - 192 p. 9,66 € - 2-87267-056-4

  • A L’OMBRE DES GOUTTES

  • A L’OMBRE DES GOUTTES

    Saber ASSAL

    Ce roman autobiographique fait du jeune Nordin un personnage emblématique. Bien au-delà de la confrontation entre deux générations déchirées dans leur culture, il entraîne le lecteur dans son parcours insensé, fait de violences familiale et sociale, de déchéance et d’indignité, mais surtout de rage et de résistance.
    De Bruxelles à Casablanca, puis d’Anvers à la Bolivie, dans une fiction hurlante de vraisemblance, Nordin passe du paradis insouciant de la petite enfance à l’enfer d’une adolescence détruite. Sauvé presque par hasard, il se reconstruira, adulte, porté par son amour fou de la vie et des autres.

    Roman, 2000 - 12,5/20 - 328 p. - 11,25 € - 2-87267-048-3

0 | 10 | 20