• Le Carnet et les Instants

  • "(...) Ls Editions du Cerisier multiplient les prises de positions sur des fronts aussi graves et variés que la fracture Nord/Sud, les centres fermés, la montée de l’extrême droite et l’élitisme culturel - dont le projet dans son ensemble constitue le reflet négatif. Un travail éditorial aujourd’hui plus ardu, mais plus d’actualité que jamais (...) et qui incarne, avec une vigueur jamais atteinte, la prise en compte et la défense du social au sens noble, ce "château de sable sur un bord de plage où déferle un ouragan". (...) Les mots des phrases des livres de cet éditeur ne sont pas des mots : ce sont des idées qui flottent au-dessus des débats esthétiques et du culte du beau livre, et vous éclatent au visage quand on les survole à son tour."

    Tanguy Habrand, "Le Carnet et les Instants"

  • L’Ecole démocratique

  • Il était un fois… Le Théâtre des Rues, une troupe de théâtre-action. Née en 1975, elle faisait entendre la voix de professionnels du spectacle dans la vie de la cité, elle construisait avec « les gens », le peuple, le théâtre de leur parole, en laquelle, souvent, ils n’ont pas assez confiance. « Se saisir du réel, le retourner dans tous les sens , le faire passer par le Kaléïdoscope de l’imagination et de la fiction pour mieux le comprendre et le maîtriser », tel était son projet. Dix ans plus tard, les Editions du Cerisier naissent du désirent de laisser de traces des pièces de la troupe, une fois le rideau tombé sur la dernière représentation. Mais c’est la rencontre avec Girolamo Santoconno, et la publication de son premier roman, rue des Italiens, en 1986, qui allaient transformer une initiative ponctuelle en une belle aventure éditoriale.

    Dès 1987, la maison d’édition naissante adopte le statut de société coopérative et se fixe deux objectifs. Primo, publier une littérature de qualité, ancrée dans les préoccupations sociales contemporaines. Secundo, gagner aux plaisirs de la lecture un public de nouveaux lecteurs. (…)
    Le catalogue des Editions du Cerisier compte à présent près de cent titres. A la collection « Théâtre Action » sont venues s’ajouter « Faits et Gestes », des histoires ancrées dans le réel, mais où l’imaginaire n’est jamais loin, « Cerisier noir », des polars, « Quotidiennes », des récits de vie, « Griottes », des nouvelles, « Place publique », des essais et « Feux Follets », du théâtre pour enfants.

    Les auteurs des Editions du Cerisier n’ont certainement pas pour ambition de briguer le Goncourt. Pourtant, leurs textes dégagent un formidable parfum d’humanité qu’il serait vraiment dommage de snober.

    Ph. Schmetz (L’Ecole démocratique – oct 2005)

  • La Wallonie

  • « Ils ont débarqué dans le monde de l’édition comme des saltimbanques, ils ont mis en scène sur des tréteaux de papier des spectacles riches de paroles et d’émotion. Ils sont la, à Mons, depuis 1986, avec une poignée de livres qui lentement prennent le chemin de toute la Wallonie.
    Le Cerisier cache mal sa forêt d’enthousiasme.
     »

    Guy Delhasse, La Wallonie

  • Le Soir illustré

  • « … Les Editions du Cerisier explorent notre mémoire.
    Cette approche sensible de la réalité humaine d’un lieu de vie précis, la Wallonie, touche à l’universel parce qu’elle témoigne des hommes parmi les hommes.
     »

    Marcel Leroy, le Soir Illustré